Suivez  therapiesnaturelles.fr

 06 01 91 50 31

  • YouTube Social  Icon

La phytothérapie

Qu'est-ce que la phytothérapie?
Dans un premier temps, il est important de distinguer la phytologie qui étudie les plantes de la phytothérapie qui utilise ces plantes dans un but thérapeutique.
La phytothérapie  se caractérise selon deux types de pratique:
- la première très traditionnelle, à visée thérapeutique uniquement, elle est parfois très ancienne, et souvent fondée sur des découvertes empiriques. A ce titre, elle est considérée comme une médecine traditionnelle, le plus souvent non conventionnelle, du fait de l'absence d'études cliniques systématiques.
- la seconde repose sur une recherche scientifique sur les extraits actifs des plantes. Ces extraits sont identifiés, standardisés et deviennent médicaments
En résumé, la phytothérapie est l'emploi des plantes ou de médicaments à base de plantes pour soigner naturellement les différents maux du corps humain. Cette efficacité est aujourd'hui reconnue et démontrée scientifiquement.
Quelles sont les parties des plantes utilisées?

A chaque "remède" une partie particulière de la plante utilisée:

- la racine : Valériane ou Ginseng

- le rhizome : tubercule de pomme de terre, petit houx

- le bulbe : oignon, ail

- la tige : bambou

- les feuilles : tilleul

- les fleurs : coquelicot

- les sommités fleuries : millepertuis

- les bourgeons : cassis

- les fruits : cynorhodon

- les semences ou graines: psyllium

- le bois ou l'écorce: marronnier d'Inde

- la sève : bouleau

- la plante entière : prêle

Qu'est-ce qu'une forme galénique?

La forme galénique est l'aspect final de consommation de la plante. Elle se décline en deux formes: l'une classique, connue de tous et utilisable par tout le monde, l'autre plus récente et le plus souvent réalisée par des laboratoires.

Les formes classiques:

- l'infusion: permet d'extraire les molécules solubles dans l'eau. La chaleur fait éclater la cellule végétale

mettre les plantes fraiches ou sèches dans l'eau à ébullition, arrêter la source de chaleur, couvrir et laisser infuser 5 à 10 minutes.

- la décoction : destinée aux parties les plus dures de la plante (écorces, racines, feuilles coriaces)

mettre dans l'eau froide, amener à ébullition, laisser bouillir 1 à 20 minutes.

- la macération : mettre les plantes broyées ou mixées dans de l'eau, du vin du vinaigre ou de l'huile, laisser 12h minimum, filtrer avant utilisation.

- la teinture mère : elle contient les principes actifs solubles dans l'eau et dans l'alcool. elle servent également aux préparations et remèdes homéopathiques. Mais attention, cette forme contient entre 40 à 60 degrés d'alcool, elle sera donc déconseillée aux personnes sensibles, aux femmes enceintes et aux enfants. La teinture mère est plutôt recommandée pour les traintements de longue durée.

laisser macérer les plantes fraiches pendant 21 jours selon la répartition suivante: 1/10ème de plantes fraiches pour 9/10ème d'alcool. Filtrer avant utilisation.